jeudi 5 janvier 2012

Instruments de torture & co…. Ze story of ze Mouche Bébé

J’avoue que jamais je ne me suis intéressée aux enfants avant d’avoir Super Knoute. Même maintenant, je n’aime toujours pas les enfants des autres. Autant avouer que la maternité m’a fait découvrir un univers et une sémantique totalement inconnus avant la date fatidique. Dans le top 10 des éléments improbables, voici le meilleur :

-          Le mouche bébé : Pour moi, c’est ze truc improbable. En gros, comme ton crouton sait pas se moucher c’est con à c’t’âge là c’est à toi de le faire.  Comment ça marche ? Tu fourres l’embout dans la narine pas trop fort, sinon ça saigne, et tu prends l’autre bout dans la bouche en aspirant heurk.  Rassure toi, y a un filtre tu choppes pas les crottes de nez comme ça. Mais bon, c’est vrai que l’action + le bruit ont de quoi rebuter les plus volontaires.



-          Les ciseaux à bout rond : C’est pour quoi ? C’est pour couper les ongles griffes de ton monstre.  Comme ça, ça fait pas peur. Mais prends une chose d’à peine un mois, et là, ça paraît moins intuitif. Faut surtout pas couper les doigts avec pourtant ce serait facile, et là, t’as la pression du père Parfait qui LUI ne veut surtout pas s’y coller – toujours pas à 2 ans et demi d’ailleurs. La variante : les ongles de pieds. C’est pas mal non plus.





-          Le body croisé : ça, au final tu trouves que c’est bien. Mais avant de démouler, quand tu laves le machin et que t’arrives pas à accrocher les pressions dans le même sens qu’avant lavage, t’as l’air bien con c’est du vécu.



-          Les bouts de sein : keskecé ????? Bon, uniquement en cas d’allaitement. Si t’as choisi le mode biberon dès le début, t’auras pas à les utiliser. Ça se met sur tes nibards pour les protéger des gencives agressives et en cas de crevasse (ouais, la même chose que sur les mains, mais sur les nibards…. Arggghhhhh ! Un livre m’a sauvé la vie : l’allaitement de Marie Thirion, à mettre entre toutes les mains/nichons enfin pour celles qui veulent allaiter.



-          Le tire lait : gni ? Le tire lait est à la mère allaitant ce que la trayeuse est à la vache laitière (doux pléonasme…). Si tu bosses et que t’allaites, t’en auras besoin. Père Parfait est allé chercher pour myself à la pharma la version électrique de la chose, d’une marque au nom doucement évocateur : Kittet. C’est comment ? ça se présente comme une petite valise cabine (pour les nulles) et ça pompe tes nibards. Si t’allaites et que t’as cette version : FUIS. Ou plutôt achètes un truc manuel du genre avent ou autre marque électrique qui ne te charcutera pas, même si c’est payant.



-          La gigoteuse/turbulette/Nid d’ange/fourre tout : En fait, c’est la même chose. Les marques ont juste donné un nom différent pour que tu t’y retrouves pas. C’t’une sorte de sac de couchage dans lequel tu insères/fourres ton crouton pour qu’il dorme bien sans s’étouffer avec des draps.



-          Le stérilisateur : mouahahah….. Ze chose marketing de la mort. Quand on sait que l’OMS indique qu’un passage au lave vaisselle suffit pour stériliser un biberon et que beaucoup de foyers en sont équipés, moi j’dis c’est le truc inutile par nature. Enfin, tu fais ce que tu veux moi j’dis ça, j’dis rien.



-          Les slops jetables. Avoue, avant d’accoucher, ou d’y aller, tu savais pas que ça existait, hein ?? Bein maintenant, bienvenue dans le monde du glamour et du manque d’intimité – t’as pas encore accouché, tu sais pas ce que c’est…. Ce sont des slops filets que tu peux acheter en grande surface qui

1 commentaire:

  1. Kittet le tire-lait? Ils ont de l'humour au marketing de cette boite!

    RépondreSupprimer