jeudi 12 avril 2012

Optimiser son Enfant

Chaque fois qu’on me demande ce qu’avoir Super Knoute a changé dans ma vie, j’ai envie de répondre à ces boulets : « TOUT ». Ma vie sociale est devenue Sa vie d’enfant. MA vie est devenue SA vie tout court.  En gros, heureusement que j’en ai un peu profité avant la bataille, alors toi, petit boulet qui me pose la question, si t’es enceinte, brûles la chandelle par les deux bouts, vis chaque jour qu’il te reste avant l’apocalypse comme si c’était le dernier enfin sans alcool, la fête est plus folle et fais toi des orgies de Ciné… Si tu n’es pas encore enceinte, FUIS. Ou réfléchis.

Moyennant quoi, je ne fais pas justice à l’Enfant si j’occulte les bons côtés. Car il y en a mouhahaha, et forts utiles, ma foi …

Tout d’abord, tu as dépoté, et tu n’as plus le sentiment d’appartenir aux files prioritaires des queues des supermarkets pour griller les vieux qui font leurs courses en même temps que le commun des mortels – genre le samedi ?? Détrompes toi, tu y as droit. Et si on en doutait, pince délicatement ton lardon dans le gras de la fesse (au travers des vêtements, sinon, ça laisse des traces), pour le faire vagir rugir plus fort, histoire que les gens aient bien la haine s’ils ne t’ont pas laissée passer…

Astuce – le pincement de gras- qui marche aussi dans la salle d’attente du médecin pour toi, si ça tarde trop. Attention, à ne pas faire quand ils sont trop âgés et qu’ils parlent, ils peuvent cafter.

A réutiliser également en cas de contrôle routier, mais après avoir absorbé un chewing gum pour masquer ton haleine de poivrote. La jeune mère débordée passe toujours mieux, et limite ils vous offrent des bonbons si une tite larme vient agrémenter le tout (pas dur, on peut y arriver facilement, nous les femmes).

Autre astuce si tu as un Homme qui s’énerve pour un rien et te fait encore plus culpabiliser quand t’as fait une connerie. Du style, tu as pété le vase de Mamy Cracra, ça te fait déjà chier toute seule, et le Boulet en rajoute je ne dis pas ça pour Père Parfait, tu t’en doutes bien, quoi que… Lance un « Junior/Crouton/Ma couille, je t’avais pourtant dit de ne pas t’approcher de ce vase, pourquoi ne m’as-tu pas obéi ?? » Marche aussi avec un « Pov Tâche, tu ressemble à ton père ou quoi, je t’ai dit de pas poser tes foutues pattes grasses là-dessus !! » L’Homme, étant toujours bienveillant avec sa progéniture, sera  indulgent et ne te fera pas chier te laissera tranquille en étant compatissant pour cette perte immense.

Re : Attention à l’âge limite. Quand la parole est acquise, on ne garantie plus rien.

Tu peux enfin optimiser ton enfant pour faire passer des messages. « Pourquoi tu manges la bouche ouverte ? » à un parent à qui tu rêves de le sortir depuis des années…. Accompagnes le d’un sourire gêné, et ça passe comme une lettre à la poste. « Pourquoi tu pues ? » à la personne qui fait la grève du déo, ça marche aussi.

Et, Last but not Least : « Maman, il est à qui le tas de boue garé devant la porte ? » lancé par une Super Knoute innocente, te permet de faire comprendre  à tes beaufs de voisins qu’ils ne sont pas les bienvenus et qu’ils peuvent aller garer leur  merde ambulante poubelle ailleurs.



Et toi, d’autres astuces ??


2 commentaires:

  1. #uhuh je note les bons conseils ;)))

    RépondreSupprimer
  2. Il m'en faut aussi, j'ai pas encore exploré toutes les pistes ;-)

    RépondreSupprimer